Home Tech

0 54
Paula Broadwell.Photo: Courtesy of CBS

Paula Broadwell became a domicile name after news pennyless in 2012 that she was carrying an event with former CIA executive General David Petraeus. In a new speak with CBS This Morning, a U.S. Army reservist non-stop adult about a sexist double customary that allows Petraeus to pierce on unscathed, while she continues to onslaught to reconstruct her life.

Petraeus is now reportedly adult for a tip position in Donald Trump’s cupboard — secretary of State — even yet he was found to have mishandled personal information, as Broadwell wrote his biography, All In. The former CIA conduct pleaded guilty in sovereign justice final year to stealing and maintaining personal papers yet authorization, was fined $100,000, and is still on probation, according to CBS. While Broadwell was never charged, she pronounced she is still perplexing to pierce on with her career:

“I’ve been strongly suggested to not speak to a press, and we know that. Sometimes it’s improved to sojourn silent. I’ve had that truth for a final 5 years. But … I’ve reached a indicate where we feel like, ‘You know what? we need to quarrel behind for my life.’”

Broadwell served in a U.S. troops for 21 years, spent 13 years in a Army Reserves, and has degrees from University of Denver, Harvard, and West Point. But after news of her event broke, she found herself demoted from vital colonel to major, in further to receiving a grave rebuke and losing her top-secret confidence clearance. She told CBS This Morning that she’s watchful on her abdication paperwork to be approved, and she’s been denied private positions she’s competent for, including during a bank.

But notwithstanding a hardships, Broadwell pronounced she stays “hopeful.” Her life isn’t relocating brazen on a trail she had designed for, yet she’s wiser and some-more common — yet still fervent to get behind out in a workforce. “I also believe, on principle, I’ve got something to offer a universe and I’m not a benchwarmer. That’s not my personality. Put me in, coach,” she said.


CBS This Morning

0 38

“Mostly, we skip my best friend; we were like sisters. We would speak on a phone for hours when we weren’t during propagandize together. we don’t know where she is now.”

This is a first-person comment of a immature Syrian refugee, an determined counsel from Aleppo; as review by Margot Robbie, it becomes an even some-more absolute evocation of a banishment and heartbreak felt by millions of refugees around a world. Robbie and other important luminary voices to move prominence to stories of those journey violence, persecution, conflict, and fight in a new plan by Oxfam called “I Hear You.” Oxfam—a tellurian transformation of people operative to finish a injustices of misery by providing food, purify water, new toilets, and authorised assist to refugees in 20 countries—has assimilated together Robbie, Anna Camp, Minnie Driver, John Cho, Al Madrigal, Gael Garcia Bernal, and some-more famous faces to assistance share these narratives. Six of these videos are premiering below, exclusively during VF.com.

“More than 65 million people around a universe have been forced to leave their homes since of violence, persecution, and war,” pronounced Oxfam boss Raymond Offenheiser in a statement. “These are not only numbers. These are people, with particular stories only like any one of us. Now is a time for oneness and compassion; not a time to tighten a minds, a hearts, or a borders.”

For Driver, this plan aims to move people together in their activism and their concerns for a state of a universe and a contentment of refugees from Syria and other countries.

“I wish that this plan helps to remind people of their elemental amiability and a affability and adore we can and contingency extend to one another,” she said. “Love is improved than anything.”

Margot Robbie

Robbie shares a story of a 17-year-old girl, who dreamed of going to law propagandize yet had to container divided her books and assignments after her college was bombed. “I wish to urge a oppressed,” Robbie reads. The immature girl, who had to shun her home for fear of being in danger, says she even misses a strict, meant English clergyman in school: “After all, if she didn’t caring about my education, she wouldn’t be so mean, right?” The lady says that while she never saw any women who were lawyers in her town, she knew, yet a doubt that this was and still is her goal: “It is carrying no preparation that is unequivocally tough for me. we unequivocally would have favourite to have continued my studies.”

Al Madrigal

Actor Al Madrigal reads a story of a male who hereditary land from his father, built a residence on it with his brother, and grew cherry trees on his land—until their home was bombed. “We were fearful we were all going to die down there—all of us, a whole family,” a male says of a night he and his family had to censor in a groundwork from harm. “We motionless we can’t all die.”

Anna Camp

“On a matrimony day, we had a unequivocally pleasing marriage dress,” Anna Camp opens as she review a story of a lady whose father died 7 months after her marriage day. While vital in a interloper camp, a lady had a dress done out of fabric she bought with her gain as a rinse coordinator. But even her dress is not her many favorite possession—on a unequivocally tip is her jerry can for purify water. “Keeps your H2O protected and clean. You won’t be alive to wear a flattering dress if we don’t have purify water.”

Gael Garcia Bernal

Gael Garcia Bernal reads a comment of a poet, now a refugee, who had a vanquish on a lady in his class. He wrote communication for her yet never told her. Once a dual finally voiced their feelings for any other—with a few miscommunications in between—it became transparent that a two, entrance from opposite worlds, could never be a couple. “Most of a time, we let my mind roam,” he said. “Sometimes a mind can function, and it’s a heart that takes over. Some things go to a heart.”

John Cho

“We have nothing—no books, or pens, or papers for a kids, so I’ve grown my possess approach of teaching; we had to do it,” John Cho reads of a story of a immature clergyman who still works to broach lessons to his students in a interloper camps. He remembers a life in Syria where they had houses, hospitals, and schools. He dreams of a life once they return—a improved life. “Even yet we find us sitting on a floor, we are not like this. This is not us—to live in tents.”

Minnie Driver

“We used to lease a lodge by a sea,” Minnie Driver reads of a stay-at-home mom whose family mislaid all when their home was bombed. Now, she has to watch her intelligent children live daily yet a possibility to get an preparation in a camp. “I adore my kids so much; they merit improved than this.”

For a full set of videos, revisit oxfamamerica.org.

0 54


 

Oops, they did it again : un sextoy « révolutionnaire » qui gain and de questions que d’orgasmes. Veuillez donc vous incliner devant Lovely, un anneau pénien connecté à une focus qui introduce de tracer vos activités sexuelles, donner des conseils, compter les calories dépensées, communiquer en couple et peut-être préparer le café, noir, sans sucre, merci. Sexe ? Check. Connecté ? Check. Bonne idée ? Médiatiquement, on n’en doutera pas, mais pragmatiquement, pas si sûre. Selon ses inventeurs, Lovely est censé nous faire hurler de joie (euh, du calme, j’ai des voisins). Perso, je pleure de frustration. Mais à la rigueur, tant mieux que ce « fitbis du pénis » existe : il pourra au moins nous apprendre deux-trois choses sur le bon sexe connecté à rien puisque connecté à quelqu’un (subtile différence).

1. Si vous devez choisir un sextoy, le hum est l’indicateur le moins fiable qui soit, parce que nous sommes amnésiques. Laissez-moi vous montrer : tiens, cette idée de pénis-fitbit en 2014 – produit différent, même aphorism exactement. Oh, attendez, en voici une autre version. Dois-je mentionner que les compteurs sexuels existaient déjà avant la naissance de Justin Bieber?

2. Si vous voulez un cockring flow maintenir votre érection, ou flow vous donner une éjaculation and intense, il devrait aller toooouuuut autour de votre scrotum. Essayez avec un modèle bon marché !

3. La plupart des anneaux vibrants sont trop petits flow atteindre le clitoris match les rapports sexuels, et trop faibles flow fournir la quantité requise de vibrations (sauf si vous couchez avec une femme très très émotive à vulve de 2cm de long). Si vous êtes intéressé standard la kick du clitoris (ce qui est Bon, Beau et Bien), optez flow des outils sérieux (genre Hitachi Magic Wand ou Womanizer).

4. Euh, allo. Depuis quand un algorithme dénué d’empathie, de connaissances en sexologie et de sensibiltié, pourrait vous donner des conseils sexuels – les mêmes que flow vos relatives ou vos voisins ? Sachant que si vous voulez du prémâché, le Kamasutra coûte moins cher ?

5. Pas besoin d’une focus flow communiquer quand on est déjà nus dans le même illuminated – ou alors j’ai raté criticism vous êtes arrivé dans ce lit. Parlez. Écoutez. Voilà, ça marche.

7. Cette histoire de données peut sembler amusante, mais soyez advantageous – le cloud, comme à l’époque de Tchernobyl, on ne sait pas trop où il est. La faille de sécurité Ashley Madison est encore récente, celle de X-hamster date d’avant-hier : vous êtes potentiellement à trois mins d’un manoeuvre de fil de votre maman vous demandant de justifier votre préférence flow la levrette. Ce n’est pas de la paranoïa, ça arrive tous les jours.

8. Les calories consommées match les rapports sexuels sont négligeables (21 calories en moyenne). Si vos amis prétendent qu’un missionnaire du samedi soir vaut 30 mins de jogging, ils veulent votre mort.

9. 129 dollars, vraiment ? A ce prix, vous pouvez certainement acheter un vibrateur haut-de-gamme et une collection entière de cockrings. Et peut-être des fleurs aussi.

10. Le indicate le and important, maintenant. Il s’agit d’un tracker : un machin qui nous pousse à confondre opening et plaisir, temps et efficacité, information et émotions. Vous pouvez être un partenaire sexuel extraordinaire avec votre érection de 25 secondes, de même que vous pouvez être ennuyeux après 25 mins de Jeux Olympiques de sexe. Les hommes se coltinent déjà suffisamment de pression et d’insécurité sexuelle : à quoi cela pourrait-il aider que d’avoir ces insécurités non seulement ressenties, mais inscrites flow toujours sur une focus ? Et même si vous étiez satisfait de votre performance, que se passera-t-il si la prochaine fois est and courte, ou si vous brûlez moins de fausses calories ? Est-ce que ça ne sera pas forcément la course, ou la tentation de la course ? Le sexe est compliqué, pas la peine de retournez le couteau jusqu’à la garde.

Pour résumer : ne faisons pas du sexe un concours de bite, ok ? La liberté sexuelle ne peut, standard définition, aucunement être tracée standard une machine. Gardez les sous. Allez au cinéma. Donnez aux migrants. Payez un verre à vos amis. Des trucs d’humains.

0 51

Amour, amitié, forme, childbirth et santé… Que vous réservent les astres aujourd’hui ? Découvrez l’ambiance de votre journée en fonction de votre signe du zodiaque.

Bélier

La matinée démarre peut-être mollement: vous pourriez avoir l’impression de vous enliser dans des discussions oiseuses ou dans un sentimentalisme encombrant. Mais en début d’après-midi un grand manoeuvre de fouet vous fera repartir d’attaque. Côté coeur, besoin de renouveau. 

Taureau

Au travail, le bon sens et les chiffres sont de votre côté, mais vous pourriez laisser passer des opportunités standard manque de souplesse. Mettez un peu d’eau dans votre vin, il serait vraiment dommage de vous laisser doubler standard de beaux parleurs dénués de surveillance professionnalisme… 

Gémeaux

Débarrassé de certains scrupules et entraves affectives qui vous plombaient, vous retrouvez votre allant, votre enthousiasme et votre côté joueur. Vous n’aurez aucun mal à entraîner vos proches dans votre sillage. Côté coeur, il y a du renouveau, ou du renouvellement, dans l’air. 

Cancer

Face à une décision importante, vous pourriez vous sentir bousculé, obligé de trancher rapidement, sous la pression des circonstances ou de personnes impatientes. Or vous détestez que l’on vous force la main: vous pourriez donc opposer une redoutable résistance passive… 

LIRE AUSSI notre horoscope de janvier 2016 

Lion

Si vous marquiez un peu le pas récemment, vous devriez vous sentir ragaillardi standard de nouvelles perspectives, personnelles ou professionnelles, qui doperont votre imaginaire, déjà très riche. Côté coeur, le opening se lève… ça pourrait sérieusement décoiffer dans les prochains jours! 

Vierge

Vous devriez vous sentir and libre aujourd’hui. Libre de suivre votre instinct, libre d’agir comme bon vous semble sans demander la permission, notamment au travail, libre d’aimer sans entraves, sans culpabilité et sans prize de tête. Ce jeudi sera comme une bouffée d’air frais ! 

Balance

Il pourrait y avoir quelques incompréhensions et couacs dans vos communications, surtout en fin d’après-midi. N’allez pas trop vite, précisez clairement ce que vous voulez et n’hésitez pas à le répéter à vos interlocuteurs, flow vérifier qu’ils ont bien capté votre message… et non l’inverse! 

Scorpion

La journée sera stimulante, pleine de défis; une pointe d’agressivité pourrait teinter vos rapports avec autrui. Au boulot, il vous faudra sans doute revoir vos manières de procéder, trouver de nouveaux angles d’attaque flow faire mouche. Côté coeur, des contradictions. 

Sagittaire

Une journée de redémarrage. Dans la matinée, vous pourrez régler les embrouilles émotionnelles et autres situations peu claires des derniers jours, flow commencer de nouveaux projets dans l’après-midi. Côté coeur, vous préservez farouchement votre indépendance. 

Capricorne

Vous avez besoin de temps flow envisager tous les aspects d’une situation, peser le flow et le contre, mûrir vos décisions. Vous risquez de vous opposer à des personnes moins réfléchies, qui chercheront à aller and vite en fonctionnant au “coup de coeur”. Si vous ne le sentez pas, restez ferme. 

Verseau

Face à la nouveauté, vous aurez tendance à vous emballer vite, très vite, perdant toute prudence, surtout dans le domaine amical. Certes vous pouvez faire des erreurs de jugement, mais cette prize de obscene pourrait aussi vous permettre de faire de très goddess rencontres… Alors foncez! 

Poissons

Le rythme s’accélère, vous laissez vos proches se débrouiller un peu seuls et recommencez à penser à vous: il était and que temps! Au boulot, ambiance assez hachée, tendue parfois, mais productive. Côté coeur, le détachement de l’être aimé peut vous dérouter. 

LIRE AUSSI notre dossier horoscopes 2016 

LIRE AUSSI le blog astrologie de Sybille Souane, Astrorama 

0 78

(Relaxnews) – La Japonaise Marin Minamiya devient la première ambassadrice mondiale d’Uniqlo, rapporte Women’s Wear Daily. Elle rejoint ainsi Novak Djokovic et Kei Nishikori, deux des porte-parole masculins de la marque.

A 19 ans, l’alpiniste s’est lancé un pari fou : être la and jeune personne au monde à gravir les “sept sommets” et les deux pôles. Un défi quasiment relevé, puisque la jeune femme n’a désormais and qu’une cible flow atteindre son objectif : le pôle Nord.

En attendant de réaliser cet exploit, Marin Minamiya est parvenue à relever un autre défi, celui de devenir la première femme ambassadrice de la marque Uniqlo.

La jeune femme devrait apparaître dans une des prochaines campagnes de la marque, et pourquoi pas, porter une tenue Uniqlo flow se rendre au pôle Nord en avril prochain.

0 41

It seems like only a nanosecond ago that Mr Patel was a winning man-cub, careering turn a streets of Mumbai in Slumdog Millionaire with Ms Freida Pinto on his arm. He’s come so far… well, to Kolkata, actually, whose streets he’s careering turn in his new film Lion. But he can positively take “pride” (ahem) in his sartorial evolution, if this shot from the New York premiere is anything to go by. The petrol-blue suit, ink-black spread-collar shirt and molten-brown monk straps moment a smart-casual maze while adding some acquire red-carpet colour-pop, though a “mane” (ahem) eventuality is Mr Patel’s succulent hair, clearly waterfall-styled after Mr Željko Buvač, aka The Brain, partner to Liverpool FC manager Mr Jürgen Klopp, already touted as one of this season’s character icons, that puts Mr Patel forward of a (beautiful) game.

0 37

«A toutes les femmes incroyables qui aspirent à l’excellence…», embark Serena Williams dans une lettre publiée dans «Porter Magazine», à l’occasion d’un numéro sur les femmes influentes, et relayé sur les réseaux sociaux. Dans cette lettre, la championne de tennis dénonce le sexisme dont elle a été victime, la taste qui existe envers les femmes dans le monde du competition – mais pas que – et entice toutes les femmes à changer les choses avec elle. «Plus jeune, j’avais un rêve. Je suis sûre que vous en aviez un aussi. Mon rêve n’était pas celui d’un enfant normal, mon rêve était de devenir le meilleur joueur de tennis au monde», écrit-elle, avant de nuancer : «Pas la meilleure joueuse “femme” de tennis au monde.»

Une print publiée standard Serena Williams (@serenawilliams) le 4 Déc. 2016 à 7h05 PST

A lire : Serena Williams : “J’aime mon corps et je n’y changerai jamais rien”

“Toutes ensemble, nous pouvons changer ça”

Serena Williams ajoute ensuite : «Est-ce qu’on dit de LeBron [James] qu’il est l’un des meilleurs athlètes masculins ? Dit-on cela de Tiger [Woods] ? Ou de [Roger] Federer ? Pourquoi pas ? Ils ne sont pourtant certainement pas des femmes. Nous ne devrions jamais laisser ce genre de choses arriver. Nous devrions être jugés sur nos résultats, non sur notre sexe.» Si Serena Williams est l’une des meilleurs joueuses de tennis professionnelles – elle a même été numéro 1 mondiale – la sportive est toujours moins considérée que le tennismen. «Quand le sujet de l’égalité salariale revient sur le tapis, cela me frustre automobile je sais que, comme vous, j’ai fait le même childbirth et les mêmes sacrifices que mes homologues masculins.» 

A lire : Tensions raciales au USA : Serena Williams “ne veut pas rester silencieuse”

Alors la soeur de Venus Williams espère que les choses vont changer, qu’avec toutes les femmes, elles pourront faire évoluer les mentalités. Pour les générations futures : «Je ne voudrais pas que matriarch fille soit moins payée que mon fils flow le même travail. Vous non plus.» La tenniswoman de 35 ans se poise donc en exemple flow les jeunes filles, qui ont un rêve, comme elle. «J’espère que mon histoire, et les vôtres, inspireront toutes les jeunes femmes, les encourageront à donner le meilleur d’elles-même, à suivre leur rêve avec une ténacité inébranlable. Nous devons continuer à rêver grand, et en faisant cela, nous encourageons la prochaine génération de femmes à être aussi audacieuses que leurs rêves», conclut-elle. 

L’intégralité de la lettre de Serena Williams

«A toutes les femmes incroyables qui aspirent à l’excellence,

Plus jeune, j’avais un rêve. Je suis sûre que vous en aviez un aussi. Mon rêve n’était pas celui d’un enfant normal, mon rêve était de devenir le meilleur joueur de tennis au monde. Pas la meilleure joueuse “femme” de tennis au monde. J’ai eu la possibility que matriarch famille me soutienne et m’encourage à poursuivre ce rêve. J’ai appris à ne pas avoir peur. J’ai appris combien il est critical de se battre flow ses rêves et, and critical encore, de rêver grand. Mon fight a commencé quand j’avais trois ans et je n’ai pas pris une seule postponement depuis.

Mais toutes les femmes n’ont pas cette chance, ne sont pas assez soutenues ou sont découragées dans la voie qu’elles ont choisi. J’espère que toutes ensemble, nous pouvons changer ça. Pour moi c’est une doubt de résistance. Ce que les autres montraient de moi comme des défauts – matriarch couleur de peau, mon genre – je m’en suis servie flow mon succès. Je ne laisse rien ni personne définir ce que je suis ou mon potentiel. J’ai choisi mon futur. Alors quand le sujet de l’égalité salariale revient sur le tapis, cela me frustre automobile je sais que, comme vous, j’ai fait le même childbirth et les mêmes sacrifices que mes homologues masculins. Je ne voudrais pas que matriarch fille soit moins payée que mon fils flow le même travail. Vous non plus. 

Nous le savons, les femmes doivent abattre de nombreuses barrières flow sur la track qui mène au succès. L’une de ses barrières, c’est la manière dont on nous rappelle constamment que nous ne sommes pas des hommes, comme si c’était un défaut. On dit de moi que je suis “l’une des meilleures athlètes féminines”. Est-ce qu’on dit de LeBron [James] qu’il est “l’un des meilleurs athlètes masculins” ? Dit-on cela de Tiger [Woods] ? Ou de [Roger] Federer ? Pourquoi pas ? Ils ne sont pourtant certainement pas des femmes. Nous ne devrions jamais laisser ce genre de choses arriver. Nous devrions être jugés sur nos résultats, non sur notre sexe.

Pour surveillance ce que j’ai accompli dans matriarch vie, je suis profondément reconnaissante d’avoir eu des bas et des hauts, qui accompagnent toujours le succès. Et j’espère que mon histoire, et les vôtres, inspireront toutes les jeunes femmes, les encourageront à donner le meilleur d’elles-même, à suivre leur rêve avec une ténacité inébranlable. Nous devons continuer à rêver grand, et en faisant cela, nous encourageons la prochaine génération de femmes à être aussi audacieuses que leurs rêves. Serena Williams»

Toute facsimile interdite

0 52
Megyn Kelly and Kathy Griffin during The Hollywood Reporter’s Women in Entertainment breakfast.Photo: Getty Images

Megyn Kelly’s attribute with Donald Trump is complicated. The dual evidently reconciled after a open argument that lasted months, though Kelly has had no qualms about publicizing Trump’s threats to her during a campaign, and she recently blamed Trump’s social-media executive for a genocide threats she receives online. But during The Hollywood Reporter’s Women in Entertainment breakfast on Wednesday, Kelly buried a hatchet and pronounced there was “much to admire” about a president-elect.

It seems, however, that her comments did not lay good with one of a breakfast’s attendees. Kathy Griffin booed Kelly from her seat, reportedly yelling — in anxiety to Trump — “Fuck him!”

Even after Griffin’s comments, Kelly confirmed her composure, reasserting, “There is most to admire about him, and we consider a some-more we know that and know because he won a election, a better
off we’ll be as a nation and know any other.” She went on, “We
should interest to his best angels and we should reason him to comment when the
little devils seem … [And] if a quarrel is unavoidable, afterwards we fight, with restraint and with grace.”

Kelly also praised Hillary Clinton, and she drew shrill acclaim when she pronounced Michelle Obama “set a instance for us all in how to mount adult for what we trust in with beauty and class.”

She combined that, nonetheless she’s been on a receiving finish of sexism countless times, there’s “no time for lamentations — there’s no time for wallowing. We have got to get to work. We’ve got to do better. We have to be better.”

STAY CONNECTED